AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Song Jun Hyun ~ Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui. [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


TROUBLEMAKER

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/04/2012
Avatar : Lee Joon


MessageSujet: Song Jun Hyun ~ Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui. [TERMINEE] Dim 15 Avr - 20:16


Song Jun Hyun
fiche; TERMINEE

Annyeong Haseyo ! Je me présente : je suis Song Jun Hyun le petit nouveau, vous pouvez aussi m’appeler Jun. Vous l'avez donc compris, je suis un gars, j'ai actuellement 21 ans, je suis né le 7 février à Gaïadéis dans le secteur 1... Et oui je suis le Leader des TroubleMaker. Je suis Célibataire et Hétérosexuel, et très fier de l'être ! Et vous avez certainement devinez que la gueule d'ange sur mon avatar c'est Lee Chang Seon ~ Joon ~ MBLAQ.
Si je devais me décrire en quelques traits, je dirais que je suis Bagarreur - Autoritaire - Franc - Grande Gueule - Imbécil (heureux) à ses heres perdues - Juste - Loyal - Souriant - Doux & Attentionné.



« Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui. »

Commençons par le commencement. Je suis né un jour froid d’hiver, le 7 février. J’ai vécu tout à normalement enfin dans la mesure que l’on accorde à la normalité dans le secteur 1. Ma famille se compose de moi et mes deux parents. Ils ont eu un fils et c’est tout ce que l’on rêve de mieux dans le secteur 1. Ils sont selon les habitants plus robustes et plus aptes aux travaux manuels que les filles. Cela est vrai mais sans réellement l’être … J’ai vu des filles travailler aux champs comme des hommes. Enfin, je ne souhaite blâmer personne. Mon enfance se déroula de la manière suivante : ma mère a arrêté de travailler pendant quelques temps, jusqu’à ce que je sois en âge d’aller à l’école c’est-à-dire cinq ans. A cet âge là, j’entrai à l’école et mes parents travaillaient sans relâche. Les premières années de ma vie se déroulèrent ainsi entre le travail de mes parents & l’école. J’étais un enfant plutôt calme, discret et discipliné. Je ne demandais rien à personne, mais j’étais tout de même sociable et aimais partager avec les autres élèves de l’école. C’est ainsi que huit années se succédèrent. J’avais 15 ans à cette époque, ce jour-là des hommes affublés de dentelles et autres fanfreluches sont venus me chercher. Pas besoin de mot pour comprendre ce que cela signifiait … Je devais partir sous un nouveau statut. On m’enlevait le peu de droits que j’avais en temps que citoyen du secteur 1. On me punissait pour un crime commis par d’autres tandis que je n’étais pas encore ni créer ni même créer. Le Gouvernement n’oubliait pas et continuait sa politique de Terreur. C’est ainsi que je devins un sous-homme, un esclave, un impur. Si je résistais à ses gardes, ma mort était imminente et je n’avais pas le courage que j’ai aujourd’hui. J’ai suivi les gardes sans ne souffler mot. Ils me menèrent dans une entreprise d’agroalimentaire. On m’étiqueta, à présent je n’étais plus qu’un numéro. Je me sentais comme une bête que l’on préparait pour l’abattoir. Le travail était dur et j’ai pleuré à cause des mauvais traitements plusieurs nuits d’affilées. Il y avait ce gars de mon âge avec moi qui m’a « consolé ». On est devenu ami avec le temps et puis je m’endurcissais de jour en jour pour finir par me construire une carapace indestructible. Ca faisait bientôt trois ans, que j’étais dans cette condition d’esclave. Je m’employais à courber l’échine et à ne rien dire. Les mauvais traitements étaient bien sûr toujours au rendez-vous. Mais à l’intérieur de moi, je bouillonnais mes envies de liberté et d’égalité s’accroissaient. Un jour, un garde m’a insulté & ca faisait un moment que je l’avais dans ma ligne de mire. Pas de bol pour lui, cette fois-là c’était le grain de semoule qui faisait déborder le couscous. Je lui ai mis une droite & ben il ne s’en ait pas remis, mâchoire cassée. Il faut dire que porter des objets de dix fois votre poids et le régime alimentaire (c‘est pas ici que le taux d‘obèses est élevé surtout avec ce qu‘on nous faisait manger), on se muscle vite. Comme ça soulage de pouvoir enfin s’exprimer ! Un bien fou ! Sauf que après la joie, la sanction …. Ils sont un peu bizarre niveau sanction. Ils m’ont entrainé dans un engare où un autre esclave était là. Les chiens du Gouvernement m’expliquèrent que je devais me battre avec lui jusqu’à ce que l’un de nous ne puisse plus se relever. C’était leur passe temps : faire se battre deux esclaves, parier sur l’un des deux et voir lequel « gagne ». Je me suis battu puisque je n’avais d’autres choix. L’autre gars était bien bâti et me dominait d’une bonne tête. Il s’assena d’une pluie de coups. Il avait peut être plus de force que moi mais, j’étais plus rusé que lui. Je fis semblant d'être KO. Quand je vis qui se stoppa, je me relevai et mon poing s’écrasa sur son nez. Il tomba. KO. Une fois par semaine, durant six mois, je me battais avec un nouvel esclave. Je gagnai toujours. Et puis, une matinée de printemps du mois de mai, la fille de mon "employeur" est venue visiter son héritage. Ce jour-là, tous les esclaves avaient eu droit à une douche, un repas et des soins pour "faire bien". Mais je ne pouvais pas rester à mon poste comme un porc à son oge. Je me levai et marchai en direction de l'héritière dont j'ignorais encore le nom. Je déchirai mon T-shirt. "Tu vois ce qu'on nous fait subir pendant que toi tu te coiffes ? C'est des hommes et des femmes traitées comme ça qui travaillent ici sans être payés, mal traités, exploités et dont ton cher papa tire tout votre putain de fric ! C'est une entreprise comme ça que tu veux pour toi plus tard ? C'est une image de bourreau que tu veux avoir auprès de tes "employés" ?"
Je n'avais rien contre elle, je ne la connaissais pas. Je tenais seulement à la faire réfléchir sur ce qu'était réellement notre vie et non ce que l'on voulait lui montrer. La réalité plutôt que le mensonge. Mais en l'espace de trois secondes, je me retrouvai agonisant à ses pieds. Je recevais des décharges électriques.
"C'est comme ça qu'on maîtrise un impur !" Cracha son père.
Je lus dans le regard de la demoiselle un sentiment de haine et d'indignation. Pourquoi cette réaction ? Mais je n'avais le temps de m'en réoccuper puisque les gardes me menèrent en cellule d'isolement. J'ignore combien de jours se sont écoulés avant que Woo Hyun (mon meilleur ami) ne vienne me libérer. Comment était-ce possible ? Pas le temps de s'expliquer disait-il.
Nous nous sommes enfuis en nous faisant le plus discret possible, mais des gardes nous ont repérés. Dans le feu de l'action, je saisi l'arme d'un des gardes et tira au hasard, pas de bol pour l'un d'eux. Une crevure en moins c'est toujours ça ! Nous nous précipitâmes vers l'extérieur. Dans notre course, un gars nous apostropha. Il nous attendait ? Sans rien comprendre, on se retrouva à le suivre. IIl nous a conduits dans un bel appartement. Il nous expliqua qu'une certaine personne l'avait prévenu de notre évasion et qu'il était là pour nous aider. Il nous donna des papiers et quelques affaires de rechanges et du liquide. Il nous accompagna par je ne sais quel chemin au milieu de la nuit, période durant laquelle les gardes font la fête, dans une petite maison du secteur 1. Je retrouvai les quartiers de mon enfance. Nous le remerciâmes et il repartit. Il reste un de mes contacts dans le secteur 2. Il est cool comme gars, pas de prise de tête avec lui. Enfin bref, ces deux dernières années ont été consacrées à la création de mon Gang " Les TroubleMakers". J'en suis assez fier et j'aime les idées pour lesquelles il se bat chaque jour : la liberté & l'égalité. Nous sommes contre ces trouillards masqués de "Knights". C'est viscéral entre nous ca se termine toujours en sucette. Nos membres ne sont pas nombreux mais fidèles à leurs postes et toujours là pour une bonne bagarre. Sunday est mon bras droit & Woo Hyun est mon stratège. Un trio de choc. Bobo est très utile pendant les bagarres, une vraie tigresse tout ce que j'aime pour une combattante de nos rangs. Mais depuis quelques temps quelque chose me turlupine ... Qui est cette personne qui a prévenu le Passeur ? Pourquoi vouloir aider des esclaves en fuite ? Je vais bientôt rencontrer une jeune femme qui va nous aider dans notre combat .... J'ai vraiment hâte de voir ce qu'elle vaut.

« Mitsaiko »
↬ ÂGE - 16 ans
↬ OÙ AS-TU CONNU LE FORUM - ↬ POURQUOI LES CANARDS FONT ILS COIN COIN ? - Peut - on tirer des flèches avec l'Arc De Triomphe ? De la question rhétorique je vous dis !
↬ CRÉDIT(S) - Nespresso ! What Else ?
↬ SCÉNARIO OU PI? - PI
↬ LE MOT DE LA FIN - C'est ça le talent les amis ! Je suis le BEAU GOSSE DU FORUM !! é________è Pleurez cela ne fait que commencer mais je vous aime déjà !



Dernière édition par Song Jun Hyun le Mer 18 Avr - 11:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 15
Date d'inscription : 15/04/2012
Avatar : Go Hara [KARA]


MessageSujet: Re: Song Jun Hyun ~ Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui. [TERMINEE] Dim 15 Avr - 20:19

*Arrive, kidnappe, repart, séquestre, vio/PAN/*
Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche =D ♥
Le beau Lee Joon *.* Si j'ai pas un lien tu sera mordu ! -sauf si tu aimes être mordu o.o-
*S'en va à dos de chameau*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 116
Date d'inscription : 14/04/2012
Avatar : jeon hyo seong - secret


MessageSujet: Re: Song Jun Hyun ~ Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui. [TERMINEE] Dim 15 Avr - 20:26

JOON, MON BIAS NUMERO UN ♥
OMG je t'aime rien que pour ça, j'exige un lien de la mort qui tue tout, surtout parce que tu es du secteur un & que sérieux c'est parfait ! Pour la réservation ça va parfaitement, je te réserve le chef de gang ♥ (:
Bref, si tu as des problèmes, je t'en prie, harcèle soit Min Yeon soit moi, c'est toujours un plaisir & merci de t'être inscrit ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 41
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 23
Avatar : Lee Ji Eun ~ IU


MessageSujet: Re: Song Jun Hyun ~ Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui. [TERMINEE] Dim 15 Avr - 21:09

Un JOON !! *OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO* MON FUTUR MARI !!
AIME MOI !!! JE SUIS TON ESCLAVE !!!
*ok je sors*
*non en fait je reviens j'ai pas finit de polluer*
JE TE NAIME BEAU MBLAQ !!!!
JE VEUX UN LIEN !!
FIGHT pour ta fiche !! ;D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


FONDATRICE SUPRÊME

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 04/04/2012


MessageSujet: Re: Song Jun Hyun ~ Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui. [TERMINEE] Mer 18 Avr - 12:11




song jun hyun



welcome into the new world


Tu es es officiellement validé(e) ! Bienvenue chez les fous donc ! Ton aventure à Gaïadéis va enfin pouvoir commencer, maintenant que tu as cette jolie couleur. Je t'invite à parcourir ce forum afin de te trouver un logement et peut être même y faire d'autres demandes un peu plus spéciales. Ensuite, tu peux aussi aller poster ta fiche de lien et ton téléphone portable. Les administratrices seront toujours là en cas de problème, n'hésite pas à envoyer un MP à Pandore, Lee Min Yeon ou Baik Mi Ae. Le jeu peut donc commencer, si tu n'as pas encore de partenaires, vas poster une demande de rp.
Sur ce, bon jeu à toi ~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gaiadeis.forumactif.com


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Song Jun Hyun ~ Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui. [TERMINEE]

Revenir en haut Aller en bas

Song Jun Hyun ~ Qu'importe que le vent hurle, jamais la montagne ne ploie devant lui. [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gaïadéis :: into the new world :: identity cards :: accepted-